Mise en service après l’hivernage


La remise en service de sa piscine après l’hivernage est un moment important dans le cycle de vie d’une piscine. Même si l’heure n’est pas à la baignade, il faut “réveiller” sa piscine pour la préparer avant l’arrivée des beaux jours.

Si l’hivernage a été correctement réalisé, la remise en route de la piscine est rapide et simple à effectuer.
Si l’hivernage a été bâclé ou si vous avez trop attendu pour la remise en service, le travail et les coûts liés seront plus importants.

Voici donc une liste exhaustive des tâches à effectuer, et des petites astuces pour remettre en route votre piscine correctement et à moindre frais.
Quand remettre en service sa piscine ?

Il faut effectuer la remise en service dès que la température de l’eau dépasse 12°C.
Pour les piscines traitées par électrolyse au sel, il y a une petite marge jusqu’à 15°C.

Au delà de 12°C, les bactéries et micro-organismes recommencent à proliférer et à polluer l’eau du bassin. En attendant trop longtemps, et même si vous pensez économiser le traitement de l’eau pendant 1 ou 2 mois, vous risquez au contraire de gonfler les coûts liés au traitement de l’eau et la maintenance de votre système de filtration.

Ainsi, le meilleur moment se situe après la période de grands froids ou de gel et avant que la température de l’eau n’atteigne 12 degrés.

Selon la région et la météo, ce moment se situe entre les mois de Mars et d’Avril : l’eau est encore à faible température et, si les traitements d’hivernage ont été bien faits, aucune algue ne s’est encore développée.

Si vous faîtes la mise en service plus tôt, vous pouvez laisser la couverture d’hiver, filtration en marche jusqu’à la première baignade !